16/12/2020

Les aboiements d'un chien, s'ils sont excessifs (par exemple la nuit et le jour), peuvent être considérés comme des troubles anormaux de voisinage et le propriétaire du chien peut être déclaré responsable des troubles causés. 
Suite à de nombreuses plaintes, les propriétaires concernés recevrons un courrier.
Nous vous demandons de bien vouloir respecter les règles de bon voisinage.

En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.